Je reviens à la vie

12/4/2015

Le Seigneur est mon berger.
Rien ne saurait me manquer.

Lucille a été grièvement blessée ce 23 juillet 2015 dans un accident d’auto avec de multiples fractures. En compagnie d'une grande amie, elles étaient toutes deux entre la vie et la mort. Les traitements intensifs ont immédiatement débuté et la condition de Lucille est demeurée stable pour une dizaine de jours. Notre espoir demeurait au plus bas. De là la nécessité de s'unir dans la prière et espérer le mieux pour elle.

Nous chevauchions entre son départ vers le Père ou son retour à la santé mais  son  caractère de « battante » n'était pas à négliger. Une certitude  pour ne pas désespérer d'une sortie du coma. Les visiteuses se sont succédées jour après jour étant comme des « guetteuses » du moindre signe d'éveil....Et cela s'avéra que notre espérance fut comblée. Aujourd'hui Lucille a  retrouvé son dynamisme et toute sa vitalité. Cela nous a amené à vivre au quotidien  une solidarité à toute épreuve, et une foi en un Dieu qui n'est pas sourd à nos demandes. Adrianna D.

Je reviens à la vie

Sortie du coma, j’ai été alitée pendant deux mois, ensuite sous gavage permanent jusqu’à mon départ de Joliette le 11 novembre 2015.

Pendant ces 3 1/2 mois je n’étais pas capable au début de penser au Seigneur, mais Lui pensait à moi. Je ne pouvais prier, mais tant de monde priait pour moi. J’étais portée par la prière des autres, même des personnes que je ne connaissais pas; portée par l’amitié : les visites, les téléphones, les cartes etc. Tout ceci est un complément indispensable après les excellents soins que j’ai eus à l’hôpital de Joliette (un milieu professionnel mais aussi très HUMAIN).

La chaleur humaine qui a sa source dans le cœur de Dieu, cette chaleur a réchauffé mon cœur et a contribué à me redonner le goût de VIVRE et de me battre.

Je veux remercier toutes ces personnes qui m’ont ainsi portée par leurs prières et leur affection.

Merci mon Dieu et merci à vous. Je veux vivre.

Lucille T.