Mon plus beau Noël

12/4/2015

On me demande de raconter mon plus beau Noël. Eh bien !  des « Noël » j'en ai vécu plusieurs et bien différents les uns des autres.

Cependant il y en a un dont le souvenir restera à jamais présent dans ma mémoire et dans mon cœur.

Nous sommes en 1964. Arrivée depuis six mois dans la quartier le plus marginal d'Iquique, au Chili, où plus de 150 familles viennent d'immigrer et vivent ou  sous la tente ou dans des abris de fortune construits avec des débris ramassés au dépotoir. Ils n'ont pas d'eau courante, pas d'électricité, pas d'égouts. Bientôt ce sera Noël que faire ? Après mûre réflexion ensemble, avec quelques voisins du secteur nous élaborons un plan d'action. Aller au centre-ville, solliciter l'aide des marchands: demander de la farine, du lait et du sucre, des fruits confits pour faire des gâteaux, préparer du chocolat chaud et selon la tradition préparer un punch. Tout le monde a mis la main à la pâte.

Nous pourrons donc célébrer un beau Noël communautaire avec sa messe de minuit en plein air. Une génératrice servira pour éclairer l'autel.

Il ne manque rien: crèche vivante, chœur de chant...etc.

Une fois la messe terminée, nous avons célébré la joie d'accueillir le Messie en partageant « el buen Pan de Pascua »(le bon Pain de Noël ) préparé par un des messieurs du secteur, le tout accompagné de chocolat chaud et du punch.

Ce Noël célébré dans la pauvreté et la solidarité a donné naissance à une belle communauté de base qui année après année continue de grandir sans oublier ses racines et sans oublier ce premier Noël !                                                       

Thérèse B. missionnaire au Chili.