Filtrer les éléments par date : octobre 2017
lundi, 06 novembre 2017 18:54

Radio Espérance

radioesperanceIl y a six ans ma voisine de palier me confie qu'elle prend chaque jour un temps pour lire les lectures de la messe sur "Prions en Eglise".Devenant de plus en plus malvoyante, chaque matin, mes yeux lui permettent d'avoir sa nourriture spirituelle.

Huit mois plus tard c'est l'entrée en maison de retraite... Lui téléphonant régulièrement, elle me confie n'avoir personne de disponible pour lui consacrer ce petit moment privilégié ......

Je lui dis :" Ecoutez, je crois bien que l'Esprit Saint est en train de me parler " !

De lui dire : " En ce moment, nous nous téléphonons... pourquoi pas continuer nos rendez-vous quotidiens de lecture au téléphone " ?

" Quelle bonne idée, vous feriez cela pour moi "?

Depuis cinq  ans, ce moment est tellement fort pour elle et pour moi que nous avons baptisé ce moment "Radio Espérance"

Au travers de cette mission envoyée par l'Esprit, c'est véritablement le Christ qui m'habite de son évangélisation.

Mado Riggaz

Publié dans Témoignages
dimanche, 05 novembre 2017 13:34

Mission Brésil X Italie

groupe bresilDu 16 juillet au 5 août 2017, un groupe de jeunes chrétiens italiens au Brésil ont vécu une expérience missionnaire, dans le cadre de la pastorale oblate. Graziella Falbo, oblate de la région Europe, participait à ce voyage missionnaire. Les jeunes ont édité un journal du voyage, l’ont imprimé et distribué parmi les personnes qui ont appuyé la mission. En voici quelques extraits en français.

On peut aussi lire l’intégral, traduit en français : Télécharger pdf 12 pages

http://omivocacional.blogspot.ca/2017/07/se-ligue-na-programacao-da-missao.html


Père Carmine Marrone OMI, raconte d’où est venu ce projet :
« C'était le 16 juillet 2016. J’avais quitté Aix après le premier congrès mondial sur les vocations, Dix jours vécus avec une trentaine d'Oblats du monde entier et avec le Père Général. Jours de grâce, de confrontation intense et de contact avec les endroits où avec Eugène, il y a 200 ans, tout a commencé. Le Père Louis Lougen, en bon père de famille et en homme passionné qu’il est, nous a stimulés, nous a encouragés à rêver, à réfléchir avec le cœur d'Eugèneest ainsi que le voyage au Brésil est né.
« Merci à Dieu qui, lorsque nous disons oui, fait de bonnes choses dans nos vies! La vie avec Dieu est vraiment une aventure merveilleuse! »
« J'ai partagé ce rêve d'abord avec Graziella, puis avec quelques autres ».


Graziella - Une mission aux frontières du monde! Difficile d’écrire en quelques lignes la profondeur et la lumière de la mission du Brésil. Le verset que j'ai trouvé dans le mot duGénéral (Père Louis Lougen,) (Marc 9:41) a été encore un plus pour me mettre dans la volonté de Dieu. "Parce que vous êtes du Christ" m'a envoyée dans une de nos attitudes oblates: être une présence de Dieu.
Arriver à Sumarè a été immédiatement une mise en route dans la vie quotidienne et la normalité! Faites les choses de manière naturelle. L'accueil de ma famille m'a fait me sentir à la maison et au bon endroit! J'ai rappelé les paroles de l'évêque son nom qui nous a dit d'avoir l'attitude de celui qui regarde et accueille. Le Brésil peut vraiment dire qu’il m’est entré dans le cœur ... un pays avec mille contradictions, où vous traversez la rue pour retrouver des gratte-ciel dans une favela, d’un musée suspendu en l’air chez les « sans-toit » qui vivent dessous. Mais le Brésil est aussi religieux et la proximité d'un Dieu qui s’incarne est, pour le peuple brésilien, Celui qui vit et marche au milieu d'eux. La foi des gens que la vie a mis à l'épreuve est l'un des plus beaux témoignages que j'apporte avec moi, c'est de voir avec quel naturel se vit la «précarité» de celui qui s’appuie sur Dieu.


L'autre chose est le sourire des enfants "malgré tout". Les enfants des favelas sont les plus souriants. Là, j'ai compris les paroles de Jésus ... "Non seulement l'homme vivra de pain...". Mais le plus grand cadeau était pour moi de reconnaître le don de la vocation missionnaire qu'il m'a faite. Les missions qui se sont produites au cours des neuf dernières années avec la communauté de Cosenza ont été la grâce de Dieu et le Brésil a été la synthèse. Un héritage glorieux à garder et à vivre. C'était pour trouver que, malgré les limites de chacun, nous sommes une communauté missionnaire capable de témoigner par l'amour entre nous que l'évangélisation est la joie et la vie, en voulant se rencontrer, se tenir en sa présence. Et la dernière chose est les pauvres qui nous évangélisent avec leurs gestes, leurs yeux, leurs mots simples, leur amour. Le sentiment que j'ai dans toutes les missions est qu'Il est déjà là, Il nous veut généreux et prêts à tout perdre, puis Il commence à construire avec nous. ...
à continuer ... Graziella (ommi région Europe)

Publié dans Témoignages
vendredi, 03 novembre 2017 15:20

C’est fête à La Tuque, Canada

C’est fête à La Tuque, 11 septembre 2017

Déjà nous étions joyeux de nous retrouver. Mais le bonheur fut à son comble quand nous nous sommes aperçus que l’on soulignait les 30 ans du groupe et la fidélité de Mme Jeanne-D’Arc Larouche depuis les débuts. Une autre surprise  égaya notre rencontre ; nous fêtions les 25 ans d’engagement de Nicole Neault Boulianne dans les Volontaires. Nicole fut active dans le comité pendant 4 ans .Réjeanne A. nous a fait don de sa visite et elle composa une méditation soulignant le cheminement de Nicole .Un de nos membres François Frenette a aussi personnellement souligné les qualités de Nicole, ses valeurs et son attachement pour elle.

Merci Nicole d’être toujours parmi nous, nous l’apprécions beaucoup !

Lucie Poirier

vendredi, 03 novembre 2017 12:07

Vivre avec les Inuits

Vivre avec les Inuits au Nunavik est une expérience de vie. J’ai voulu la partager en intégrant cette partie de l’histoire de L’Église dans un contexte missionnaire. À mon arrivée à Quartaq en 1978, je gardais tous les documents pour les Archives. Après l’écriture de mon premier volume, Jules Dion, Cinquante ans au-dessous de zéro, j’ai réalisé que peu d’écrits nous transmettaient le vécu des missionnaires. J’ai intégré de nombreux témoignages des Pères Oblats et laïques afin de connaître les faits réalisés au fil des ans.

Le lancement de mon volume Témoins audacieux et peu frileux au Nunavik eut lieu à Richelieu, journée missionnaire mondiale, le 22 octobre 2017. Environ quatre-vingts personnes sont venues rendre grâce au Seigneur pour l’accueil des Inuits à la Parole de Dieu.

C’est dans la reconnaissance que je remercie les Missionnaires Oblats de Marie Immaculée de nous avoir accueillis dans la salle à manger autour d’un thé, café, jus et biscuits. Les livres étaient en vente et je signais les livres de ceux qui le désiraient. Journée débordante de joie et d’Action de grâce pour toute notre vie missionnaire.

Raymonde Haché

Publié dans Rappelons-nous

Abonnement à la liste d'envoi

Suivez-nous sur Facebook